Trophées de l’éthique professionnelle

Trophées de l’éthique professionnelle

Un concours organisé par le Rotary Club et la Conférence des Grandes Ecoles qui donne chaque année à des étudiants la possibilité de mener une réflexion personnelle sur un thème de leur choix, qui met en évidence des enjeux éthiques dans un cadre professionnel, et tente d'y apporter une réponse.

L'ESAIP fidèle participante

Comme chaque année, des élèves-ingénieurs de l'esaip participent à ce concours. 2 productions pour 2014 :

Matthieu Filoche est parti d'un concept écologique défini par Pierre Rabhi : "la sobriété heureuse".
"Ce concept fait la promotion d'un mode de société plus respectueux des hommes et de la terre en soutenant le développement de pratiques agricoles plus respectueuses de l’environnement et accessibles à tous".
Matthieu a cherché comment ce concept, qui conduit à réduire volontairement notre consommation, et en même temps améliorer notre qualité de vie, pouvait s'appliquer dans le cadre des entreprises.

Maëlle Morvezen a cherché comment les valeurs du sport pouvaient avoir des applications pratiques dans la gestion des entreprises.
Elle a conduit sa réflexion autour de 2 thèmes :

le dépassement de ses limites,

notre réaction devant l'échec.

Le sport conduit bien sûr à dépasser ses limites, mais sans se mettre en danger ; comment l'entreprise accompagne-t-elle ses employés dans les challenges qu'elle leur donne ? Quant à l'échec, Maëlle affirme "Aujourd’hui les pratiques managériales n’intègrent pas cette dimension de l’échec. Pourtant la gestion de l’échec est une dimension essentielle de la préparation et de l’entraînement des sportifs."

rotary-international                conference-grandes-ecoles