Cybersécurité

La cybersécurité, c'est quoi ?

Les pratiques destructrices prolifèrent dans le cyberespace et peuvent causer des millions d’euros de perte : utilisations criminelles d’internet (cybercriminalité), espionnage politique ou économique, attaques contre les infrastructures critiques (transport, énergie, communication…) à des fins de sabotage.

Cette hausse des menaces amène les entreprises et institutions à se protéger en mettant en place des mesures pour se défendre d’éventuelles cyberattaques : Sécuriser les systèmes d’information en pratiquant l’Ethical Hacking grâce à un audit, identifier les vulnérabilités, mettre en œuvre les contre-mesures et sensibiliser les utilisateurs. Tels sont les défis de la cybersécurité qui est devenu un enjeu stratégique.

Chiffres clés

 

7% d’emplois en plus par an en France dans le  domaine de la sécurté informatique selon RTL emploi - 40% des grandes entreprises mondiales seront  équipées pour se défendre d’ici 2018 selon Gartner -  170 milliards de dollars, le marché mondial de la cybersécuité en 2020 selon Cybersecurity Ventures

L'ESAIP et la cybersécurité

En 4ème et 5ème année du cycle ingénieur du numérique, la majeure « Cybersécurité et réseaux », sélectionnée par l’étudiant, permet de se spécialiser et d’acquérir des techniques pointues dans le domaine. Les cours sont dirigés par des enseignants chercheurs et intervenants qui font des élèves des « Ethical Hackers ». Ces derniers font alors de la prévention, des tests d'intrusions, des protocoles de défense mais aussi des attaques éthiques afin de contrer les hackers.

L’ESAIP participe également à des événements et conférences organisés sur le thème de la cybersécurité, à l’échelle locale, nationale et internationale (FIC, partenaire Nuit du Hack...) mais aussi en interne.

Les formations proposées à l'ESAIP :

Quels métiers ?

  • Consultant en cybersécurité : Le consultant en cybersécurité analyse les risques encourus par les entreprises et leur propose des solutions personnalisées pour protéger leurs données et leurs réseaux. Il forme les salariés et la direction aux mesures à prendre en amont pour ne pas être vulnérables aux cyberattaques. 
  • Ingénieur auditeur en cybersécurité : L'auditeur en cybersécurité analyse le système informatique de l'entreprise et réalise des tests d'intrusions afin de connaitre les failles. Il s'intéresse aussi aux pratiques des salariés et le danger qui en découle.
  • Responsable de la sécurité des SI : Sa mission première est de définir la politique de sécurité du système informatique de la structure et de veiller à son application. Il assure un rôle de conseil, d'assistance, d'information, de formation et d'alerte. Il fait le lien entre les techniciens et la direction afin de prendre les décisions dans le but d'optimiser la sécurité du SI.
  • Analyste situation : L’analyste situation oriente le recueil, collecte, capitalise, analyse et synthétise l’information d’intérêt cyber pour informer les autorités gouvernementales sur l’état de la menace et la situation des opérations de cyberdéfense. Il étudie également les modes opératoires techniques des attaquants afin de comprendre, de détecter et d’anticiper leurs activités. La demande est très forte dans la police judiciaire et les organisations rattachées à l'Etat. 
  •  + de métiers...

Ils recrutent

Thales, Airbus, Sopra Steria, Sogeti, Police Judiciaire...

Voir les offres d'emploi en cybersécurité.