Concours Puissance 11 : Les conseils de Guillaume - ESAIP

Concours Puissance 11 : Les conseils de Guillaume

Guillaume, étudiant à l’ESAIP Angers, témoigne sur son expérience du Concours Puissance 11 et sa préparation.

Guillaume est en 2ème année du cycle préparatoire. Le parcours en 5 ans c’était un choix. Il a donc passé le Concours Puissance 11 et fait aujourd’hui partie de la promo ESAIP 2020. En plus de ses journées bien remplies entre cours, TP, projets et ses entraînements de Baseball, il prépare avec d’autres étudiants, une journée de découverte de sports émergeant qui se déroulera le 29 avril au Lac de Maine à Angers : Sports’Way. Retour sur son expérience du concours Puissance 11.

Comment as-tu préparé le Concours Puissance 11 ?

J’ai surtout révisé pour le Bac ! Pour moi c’était la priorité. La seule chose qui m’inquiétait c’était le QCM car je ne connaissais pas… On en fait jamais au lycée. Et puis c’est le 1er examen officiel que j’ai passé donc forcément je stressais.

Je n’ai pas utilisé l’application pour réviser car j’ai trouvé que s’entraîner sur les « vraies » épreuves grâce aux annales était suffisant pour moi. Je pense qu’il faut en faire un maximum pour s’habituer au système de QCM.

Tu as fait la journée de préparation Puissance 11, qu’est-ce qu’elle t’a apporté ?

La journée de préparation Puissance 11 était super car j’ai pu m’entraîner sur le système des QCM et c’est ça qui me faisait peur car on a pas du tout l’habitude au lycée. En plus c’était à Angers donc j’ai pu découvrir  le centre-ville et me familiariser avec les transports en commun.

Comment s’est passé le jour J ? As-tu eu de mauvaises surprises ?

J’étais à Rennes, dans ma ville donc déjà serein pour arriver à l’heure. En arrivant j’ai été impressionné quand j’ai vu la taille de l’amphi et le nombre de candidats. Rapidement j’ai retrouvé des personnes que je connaissais donc on a discuté et ça m’a changé les idées en attendant de commencer les épreuves. Une fois qu’on se plonge dans les épreuves on a plus le temps de réfléchir. On est comme en devoir.

J’ai mangé avec d’autres candidats le midi donc c’est agréable et pas le temps de stresser qu’il faut y retourner pour les épreuves de l’après-midi. De toute façon, réviser en cours de journée d’examen c’est comme pour le bac, ça ne sert à rien (c’est trop tard…), il vaut mieux se changer les idées.

Du coté des épreuves, si par malheur on tombe sur un sujet qu’on n’a pas vu en cours (je n’ai pas eu le problème mais ça peut arriver), surtout  il ne faut pas rester dessus et passer à l’exercice suivant. On a le temps de tout faire donc il ne faut pas paniquer et surtout ne pas répondre au hasard ! Mieux vaut ne pas répondre que de mettre une réponse dont on n’est pas sûr : ça fait des points en moins ! Je n’ai pas eu de mauvaises surprises, il faut juste faire attention à la formulation des questions car il y a quelques pièges.

As-tu des astuces pour ceux qui vont le passer cette année ? Quel est ton conseil pour arriver « zen » le jour J ?

Si tu connais des étudiants qui ont fait le concours l’an dernier, parles en avec eux, ça rassure et ils peuvent de donner des conseils.

Mon astuce à moi… franchement il faut prioriser les révisions pour le Bac car c’est le pass’ pour faire des études. Dans le concours Puissance 11 il n’y aura pas de surprise si on travaille sérieusement pendant l’année et qu’on révise pour le Bac. La journée de préparation Concours Puissance 11 est un véritable plus pour être à l’aise avec le système des QCM.

Bonne chance à tous ! 😉