Transition écologique : l’ESAIP signe l’Accord de Grenoble
COP2

Transition écologique : l’ESAIP signe l’Accord de Grenoble

Ecole de l’avenir responsable, l’ESAIP s’engage depuis de nombreuses années à réduire son impact environnemental et sensibiliser ses étudiants aux bonnes pratiques écologiques. Pour aller plus loin, l’école a participé depuis février 2021 à la COP2 Etudiante. Un groupe de travail a proposé des recommandations reprises dans l’Accord de Grenoble que vient de signer l’ESAIP.

 

L’ESAIP a monté en février dernier un groupe de travail composé de Tricia WAKA-CEOU et Benjamin SLODCZYK, étudiants en 2e année de cycle ingénieur Gestion des risques, environnement sur le campus Méditerranée, les deux ambassadeurs à l’origine du projet, ainsi que 6 étudiants en cycle ingénieur Gestion des risques, environnement, 4 enseignants-chercheurs et 4 membres du personnel administratif, issus des campus Ouest et Méditerranée.

Ce groupe s’est réuni 6 fois en deux mois pour émettre des propositions liées à deux axes de travail : Santé et risques environnementaux et Consommer sur le campus.

Le groupe de travail de l'ESAIP composé d'étudiants, de personnel administratif et pédagogique des deux campus

La quarantaine d’établissements d’enseignement supérieur français engagée a fait de même, et toutes leurs recommandations ont été synthétisées dans l’Accord de Grenoble, présenté le 10 avril 2021.

Chaque établissement signataire, dont l’ESAIP, s’engage alors à atteindre 11 objectifs pour accélérer la transition socio-écologique dans l’Enseignement Supérieur :

    • Sensibiliser 100% des apprenants
    • Former 100% des apprenants
    • Adapter les enseignements
    • Proposer une formation au personnel de l’établissement
    • Augmenter la participation de la recherche dans l’effort de transition
    • S’appuyer sur des partenaires divers
    • Préparer les apprenants à adopter une posture active dans leurs futurs emplois
    • Garantir une politique humaine et sociale
    • Suivre et publier son empreinte carbone
    • Réduire les émissions de gaz à effet de serre
    • Assurer une bonne gestion du campus

De chaque objectif découlent  plusieurs mesures que l’ESAIP a parfois déjà mises en place, puisque l’école adopte une démarche « campus responsable » depuis plusieurs années : limitation des déchets et optimisation du tri, choix de fournisseurs locaux engagés dans une démarche qualité, développement de la mixité et de l’ouverture sociale et académique…

L’ESAIP s’engage, via la signature de l’Accord de Grenoble, à aller encore plus loin dans son engagement pour un avenir responsable.